ilévia . Se déplacer . Itinéraires . Itinéraire Lille - Comines

Votre trajet Lille vers Comines en transport en commun

Image titre de transport

Quel titre choisir ?

Je trouve mon titre idéal
FAQ
Questions & Réponses sur le trajet Lille vers Comines
Suite Logo Ilévia
Combien coûte un trajet LILLE - COMINES ?
Le trajet LILLE - COMINES coute 1€70 en trajet unitaire. Si vous réalisez ce trajet régulièrement, vous avez églement la possibilité de souscrire un abonnement mensuel ou permanent. Pour plus d'informations sur nos offres rendez-vous sur notre page tarif et trouver votre titre de transport idéal grâce à notre simulateur
Quelle est la durée du trajet LILLE - COMINES ?
La durée du trajet LILLE - COMINES varie de 45 à 58 minutes en fonction de l'itinéraire choisi. Pour le trajet le plus rapide vous pouvez prendre la Liane 91 de la Gare de Lille Flandres direction Comines Mairie et vous arrêter à Comines Mairie.
Puis-je me rendre de LILLE à COMINES en bus ?
Le trajet LILLE - COMINES peut se réaliser en bus. En fonction de votre point de départ vous pouvez vous y rendre en prenant la ligne 86 direction COMINES GARE (COMINES) ou la ligne L90 direction COMINES MAIRIE (COMINES).
Quel est le moyen le plus rapide pour faire LILLE - COMINES ?
Le moyen le plus rapide de faire LILLE - COMINES est de prendre le bus 88 de Gare Lille Flandres (Lille) direction COMINES GARE (COMINES) pour un trajet de 48 minutes.

Comment aller de Lille à Comines ? 


Si vous voulez réaliser le trajet Lille - Comines, Ilevia vous conseille de prendre le bus 88 à la Gare de Lille Flandre en direction de Comines Gare. Ce trajet vous prendra une cinquantaine de minutes. Durant votre trajet, vous traverserez plusieurs communes comme La Madeleine, Marquette-lez-Lille, Wambrechies ou encore Quesnoy-sur-Deûle. 

Ilevia vous propose également d’emprunter le bus 86 jusqu’à Comines Gare. Il vous est également possible de vous rendre à Comines en empruntant le bus L90 de la Gare de Lille Flandres direction Comines Mairie. 

 

Visitez l’Hôtel de Ville de Comines


Ville frontalière avec la Belgique, la ville de Comines (France) est séparée de son homologue Comines (Belgique) par la Lys qui y forme une frontière naturelle.

À la fin de votre trajet Lille - Comines, vous pourrez découvrir l’Hôtel de Ville de Comines, construit entre 1922 et 1932, inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 2001. Découvrez également son beffroi, construit au XIIe siècle, classé en 2005 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’Hôtel de Ville et le beffroi sont reliés par une galerie. Le beffroi a une hauteur de 58 mètres avec une tour quadrangulaire de 22 mètres de haut.

Après plusieurs destructions, la dernière reconstruction du beffroi s’est faite en mai 1922 par l’architecte Louis Marie Cordonnier. Les briques utilisées ne sont pas de la couleur rouge typique du Nord, mais de couleur jaune orangé.

Le beffroi et la façade principale de l’Hôtel de Ville sont alignés de façon à ce que le beffroi apparaisse comme un élément annexe de l’Hôtel de Ville.

 

Découvrez l’église Saint Chrysole


Si vous vous intéressez aux patrimoines chrétiens, vous devez réaliser sans attendre le trajet Lille - Comines. En effet, la ville est riche de deux églises, de 3 clavaires et de 9 Chapelles. Parmi ce magnifique patrimoine, vous pourrez retrouver l’église Saint Chrysole située face à l’Hôtel de Ville de Comines. Le style néo-byzantin de l’église va vous surprendre par ses formes et ses couleurs.

Après plusieurs destructions et reconstructions, la ville de Comines va faire le choix de bâtir une église différente de toutes les autres. Construite entre 1925 et 1928, le style de l’église est inspiré par l’Empire Byzantin orthodoxe. Dom Bellot, moine-architecte, y a également ajouté des touches d’architecture islamique, tout en gardant la tradition flamande avec l’utilisation de la brique et de la céramique.

L’église Saint Chrysole est classée monument historique depuis 2002. Les couleurs vives de l’intérieur de l’église rappellent l’art byzantin. Une chapelle dédiée à Notre-Dame de Grâce y a été installée, face à un vitrail qui surplombe l’autel de marbre.