L'histoire des batiments de Lille #1

L'histoire des batiments de Lille #1
jeudi 30 août 2018
Lille regorge de richesses culturelles liées à son histoire. Comme toutes les grandes villes, elle s’est établie en montrant sa supériorité via la construction de monuments symboliques forts. Découvrez les origines et l’histoire de deux bâtiments emblématiques de la capitale des Flandres.

L’Opéra de Lille

En 1903, alors que la ville possède un opéra datant de la fin du XVIIIème siècle, celui-ci est ravagé par les flammes. Quatre années plus tard, Louis Marie Cordonnier remporte le concours qui le nomme architecte principal de l’Opéra de Lille, en lieu et place de l‘ancien.
Le style de l’oeuvre est néoclassique, et l’architecte a respecté la plus grande consigne qui lui était imposée à savoir le dégagement des lieux publics, ceci en prévention des incendies. C’est cette contrainte qui donne à l’édifice ces larges espaces. En 1914, la guerre éclate et les allemands s’emparent de ce qui s'appelle à l’époque le grand théâtre, ils y jouent la première officieuse, la vraie sera jouée après la guerre et à la fin des travaux en 1923.
L’édifice est resté intact ou presque depuis, et on peut toujours admirer les sculptures de la façade. Celle de droite représente la tragédie, à gauche la musique et au dessus le triomphe d'Apollon, le dieux des arts.
Aujourd’hui, vous pouvez y découvrir des opéras, des concerts événements, et des spectacles musicaux pour toute la famille.
 

La Vieille Bourse

Avant la Vieille Bourse, les échanges commerciaux de la ville se faisaient autour de la fontaine durant plus de quatre siècles. En 1651, la ville construit une bourse à usage des marchands. C’est Julien Destrée qui coordonne la construction de cet édifice de style renaissance flamande. On s’inspire beaucoup des bâtiments d’Anvers, grande capitale économique. Pour affirmer sa légitimité, on installe Mercure, dieu du commerce, au sommet du campanile qu’on recouvre de feuilles d’or. En 1854, est inaugurée la statue de Napoléon qui trônait au centre de la bourse jusqu’en 1976. L’oeuvre d’Henri Lemaire coulée avec le bronze des canons pris par l’empereur à Austerlitz se trouve désormais au Palais des Beaux-Arts de Lille.
La bourse, devenue bourse des valeurs 1861, jouera un rôle majeur dans les transactions liées aux mines de charbon. En 1921, la nouvelle bourse est inaugurée et on nomme alors celle qui est classée aux monuments historiques : la Vieille Bourse. Aujourd’hui, ce sont les bouquinistes qui ont repris possession des lieux, on peut aussi y jouer aux échecs et parfois y danser le tango !
 

Se rendre à la place de l'Opéra de Lille avec Transpole

Métro :
Ligne 1
> station « Rihour »
Ligne 1 et 2
> station « Gare Lille Flandres »
Bus :
Lignes: L91, L91E, 10, 51, 56, 86, 88 arrêt « Gare Lille Flandres »
Navette du Vieux-Lille
> station Rihour
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *