Lutte contre la fraude : opération inédite sur le réseau Transpole !

Opération Fraude du 18 octobre - 17 stations fermées sur la ligne de métro 1
mardi 18 octobre 2016
Ce mardi 18 octobre, un dispositif de lutte contre la fraude inédit a été mis en place sur le réseau Transpole. Durant 2 heures, les 18 stations de la ligne 1 ont été contrôlées simultanément à l’entrée des quais, préfigurant ainsi la fermeture des stations par l’installation de portiques.
Près de 200 personnes mobilisées contre la fraude 
Sur le réseau, ils étaient près de 200 à être mobilisés sur la ligne 1 du métro. Positionnés à l’entrée des stations, les contrôleurs, médiateurs et collaborateurs Transpole avaient pour mission de rappeler les bons gestes en incitant les voyageurs à se déplacer en règle. « La fraude pénalise la viabilité du service. Les recettes générées par la vente des billets sont destinées à l’exploitation, à la maintenance et à la rénovation du réseau, ainsi qu’à la qualité des services. Il est donc primordial de faire comprendre que la fraude, loin d’être anodine, pénalise tout le monde » a rappelé Gilles Fargier, Directeur Général de Keolis Lille, venu participer aux opérations se déroulant dans la station République Beaux-Arts.
Afin de renforcer ce dispositif, plus d’une soixantaine de personnes issues des forces de l’ordre ainsi que de la police ferroviaire de la SNCF étaient également mobilisées.
Appréhender l’installation des portiques
Cette opération menée sur la ligne 1 était également l’opportunité d’illustrer la fermeture prochaine des stations au moyen de portiques d’accès.
À partir de 2017, 7 stations de la métropole lilloise (Gare Lille Flandres, République Beaux-Arts, Porte de Douai, Porte des Postes, Tourcoing Centre, Roubaix Eurotéléport) seront progressivement équipées de portiques d’accès. Une évolution dans le parcours de voyage que les voyageurs ont pu expérimenter ce mardi.
Cette action s’inscrit dans la politique globale de lutte contre la fraude menée sur le réseau ilévia et a permis de sensibiliser près de 40 000 voyageurs « Cette opération inédite est un nouvel exemple de notre volonté à expérimenter chaque jour de nouvelles pratiques de contrôles, tant préventifs que répressifs, pour toujours mieux lutter contre la fraude », a indiqué Gilles Fargier.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *