Transports scolaires : ce qui change pour les nouvelles communes de la MEL

Transports scolaires : ce qui change pour les nouvelles communes de la MEL
jeudi 15 octobre 2020
« Le 14 mars dernier, Allennes-les-Marais, Annœullin, Bauvin, Carnin et Provin de la Communauté de Communes de la Haute-Deûle (CCHD) ont rejoint la Métropole Européenne de Lille.  Voté par le Conseil de la MEL le 5 avril 2019, cet élargissement du territoire métropolitain a entraîné le rattachement des habitants de ces communes au réseau de transport ilévia.
Ce rattachement au réseau ilévia permet aux résidents des 5 communes, notamment aux salariés et aux étudiants, de bénéficier des mêmes avantages que les autres habitants de la MEL. Ils ont ainsi accès à l’ensemble des services ilévia, aux correspondances avec le réseau, à la tarification sociale et à la tarification jeune.
Avec un seul abonnement, ces habitants bénéficient donc désormais d’un réseau multimodal (bus, TER, métro, tramway…) alors qu’il leur aurait fallu plusieurs titres de transports auparavant. Le TER devient ainsi une solution de mobilité rapide et fréquente pour ces habitants, notamment avec la gare de Bauvin/Provin ou la gare de Don qui permettent de rejoindre Lille en 20 minutes. Ces nouveautés, et les gammes tarifaires qu’elles impliquent, s’appliquent exclusivement sur le territoire de la MEL (déplacements intra-périmètre) et nécessitent la détention d’une carte Pass Pass.
Pour des déplacements à l’extérieur du périmètre de la MEL, les habitants des 5 communes dépendent du réseau régional Arc-en-Ciel, qui applique ses propres tarifs. Un lycéen habitant l’une de ces communes et scolarisé à l’extérieur de la MEL (au lycée de Gondecourt par exemple) ne dépend donc pas du réseau ilévia, tandis qu’un lycéen scolarisé à l’intérieur de la MEL (au lycée Beaupré à Haubourdin par exemple) dépend du réseau ilévia, et se voit appliquer les mêmes tarifs que les autres habitants de la MEL.
Ainsi, tout trajet interne à la MEL (domiciliation en MEL et scolarisation vers un établissement scolaire métropolitain) est soumis à la tarification ilévia, quelle que soit la ligne empruntée, y compris régionale. L’usage d’un abonnement Arc-en-Ciel sur un trajet métropolitain est sanctionnable en tant que fraude.
Les services de bus desservant les communes de l’ex-CCHD vers les établissements scolaires de Loos, La Bassée, Haubourdin, Beaucamps-Ligny en lignes 232, 209 ou 230 sont désormais soumis à la tarification ilévia, pour les collégiens et lycées des cinq communes. Il en est de même pour les trajets en lignes régulières 209 et 230 entre ces communes et la métropole, tandis que les correspondances sur le réseau ilévia ou le TER sont désormais gratuites.
Par ailleurs, la tarification 4-25 ans, avec possibilité de dégrèvement pour tarifs sociaux, (à partir du 3,75€ /mois et jusqu’à 30 € selon revenus), s’applique tant pour les formules d’abonnement que pour les tarifs 10 trajets. Dans les véhicules affectés aux lignes régionales (numérotation en 200), les titres de transports ilévia doivent impérativement être chargés sur une carte Pass Pass personnelle ou anonyme. Les supports en carton des trajets Ilévia ne sont en effet pas reconnus par les valideurs des lignes régionales.
La mise aux normes des arrêts de bus et du mobilier urbain des 5 communes nouvellement intégrées est en cours. Celle-ci permettra d’améliorer l’information voyageurs pour les deux réseaux aux points d’arrêts.